Astuces

Les conseils pour ne pas rater son mojito

Connu de tous, le mojito s’avère être l’un des cocktails les plus appréciés au monde. Les ingrédients utilisés pour préparer cette boisson peuvent être à la disposition de tout le monde. Cependant, tous les mojitos ne sont pas tous les mêmes bien qu’on suive tous la même recette. Voici quelques conseils pour être sûr de réussir le vôtre.

D’abord, quelle est l’histoire du mojito ?

Ce cocktail cubain a vu le jour dans les débuts du 20e siècle. Il a vite été promu au rang de cocktail national de Cuba.

Certains prétendent qu’il était déjà présent en 1586, lorsque des mojitos ont mis en place une boisson nommée « The Drake », créée par le pirate anglais Francis Drake. Il combinait le citron à la menthe dans son rhum pour garder ses hommes en forme.

D’autres, par contre, suggéraient que le mojito a été concocté par des esclaves d’origine africaine travaillant dans d’anciennes terres de canne à sucre à la fin du 19e siècle.

Les mojitos tirent leur nom du mot espagnol « mojo », un mélange à base de citron souvent utilisé pour la rehausse de saveur de tout aliment, et « mojar », signifiant humide.

Au-delà des recettes basiques de mojito maison, saviez-vous qu’il existe quelques secrets pour obtenir le mojito parfait ? Nous allons vous les révéler.

De quoi a-t-on besoin ?

Six ingrédients seront nécessaires :

  • Tiges et feuilles de menthe
  • Un citron vert plutôt mou
  • Du sucre brun, du sucre fin, ou du sirop de menthe glacée (une cuillère à café)
  • De la glace pilée
  • Du rhum blanc (4cl environ)
  • De l’eau gazeuse, de préférence Perrier

 

Quelles sont donc les étapes clés pour réussir ?

En premier lieu, mélangez le jus de citron avec du sucre, et de la menthe. Ensuite, mettez un peu d’eau gazeuse, accompagnée de la glace pilée. Ajoutez le rhum et rajoutez de l’eau gazeuse. Et enfin, munissez le verre d’un brin de menthe avec des tranches de citron pour la décoration.

Toutefois, des conseils sont à garder à l’esprit si vous visez la perfection.

Privilégiez les rhums cubains tels que Bacardi ou Havana. En se basant sur la taille du verre que vous utilisez, ajoutez le plus de menthe possible. Faites juste attention à leur fraîcheur et leurs arômes.

Soyez bien délicat et ne les endommagez pas pendant que vous les macérez. Faites-en sorte que l’arôme et l’essence se démarquent. La plupart des gens utilisent simplement des tiges de menthe pour l’amertume. Faites donc secouer la menthe pour que l’arôme soit libéré.

Par ailleurs, trempez trois tranches de citron au plus. Cela donnera une sensation plus acidulée.

L’utilisation d’un petit verre haut au lieu d’un large verre court serait aussi un plus.

La quantité de glace est à maximiser pour que le verre soit bien rempli et qu’il soit vraiment frais. Tandis que l’eau de gazeuse est à minimiser.

Les ingrédients amers sont absolument à éviter. Même si certains soutiennent que cela rende la boisson plus originale, cela ne fera que déséquilibrer le mélange.

En suivant à la lettre ces indications, vous allez bien vous rafraîchir avec le meilleur des mojitos qui soit.